Un traitement psychanalytique a pour visée la mise au jour de conflits intérieurs non résolus qui ont ponctué l'histoire du sujet et qui infléchissent à son insu, parfois gravement, le cours de sa vie, et font entrave à ses désirs de réalisation personnelle.

Le traitement psychanalytique nécessite l'instauration d'un cadre clinique stable et régulier afin de favoriser la construction d'un espace de travail thérapeutique grâce auquel des changements profonds surviennent.

La clinique psychanalytique contemporaine s’adresse à un très large spectre d’expression de la douleur psychique et des symptômes psychopathologiques. Pour cela, elle implique assez souvent des ajustements du cadre clinique qui sera offert au patient.

Le GPMR s'intéresse tout particulièrement aux personnes souffrant de sentiments de vide intérieur, de perte de sens et de mal-être généralisé, voire de comportements à risque, d'atteintes psychosomatiques, et éventuellement de troubles psychotiques.

    « Chaque chose est une parole, même la plus petite »                                                                                                                   Madeleine Gagnon Lueurs